In conversation: Erica Ingham and Mamaa Duker

Entretien : Erica Ingham et Mamaa Duker

S'investir pleinement au travail

Show this article in Chinese, English, Portuguese (BR), Spanish

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, WPP réunit 16 femmes et hommes de renom issus de son réseau mondial pour prendre part à huit entretiens portant sur notre secteur, l'égalité et l'impact de notre travail sur la société en général.

Erica Ingham, CFO de MediaCom North, s'entretient avec Mamaa Duker, Fellow de WPP, Business Development Manager et WPP Roots Lead, sur le sujet des mentors, comment apprendre à oser se démarquer et l'importance d'avoir des effectifs heureux et productifs.

Mamaa Duker : J'aimerais beaucoup savoir, Erica, ce que vous avez pensé de votre passage de la FOX à la BBC, puis à MediaCom ?

Erica Ingham : Étant donné que je travaille du côté des finances, et non de l'agence, quitter la FOX et la BBC m'a vraiment ouvert les yeux. C'était fascinant de voir les choses d'une autre perspective et de comprendre l'impact direct sur les résultats et à quel point on peut les mesurer. Ça a été très instructif, et c'est quelque chose que je suis vraiment contente d'avoir fait.

MD : Ça a l'air vraiment intéressant. C'est vrai que mon parcours a été beaucoup plus court, étant donné que j'ai rejoint WPP par l'intermédiaire de son programme de formation complémentaire. Et j'ai vraiment eu beaucoup de chance d'avoir le poste de mes rêves aussi tôt. Je savais que je voulais travailler pour WPP, alors j'ai postulé trois fois, et la troisième année, j'ai été prise !

Ce que je trouve particulièrement marquant chez toutes les femmes à la tête de WPP, c'est qu'elles restent des personnes et qu'elles n'ont pas peur d'être elles-mêmes. Elles n'essayent pas d'entrer dans un moule

Quand je pense à mon parcours, je me dis que j'ai beaucoup de chance d'avoir trouvé des gens qui étaient et qui sont toujours prêts à me soutenir. Des gens comme Karen Blackett OBE, Stephan Pretorius et Judy Jackson. Ce sont mes mentors, des gens engagés et des personnes dont je sais qu'elles prendront ma défense si je ne suis pas là, chaque fois que l'occasion se présentera. J'ai vraiment beaucoup de chance d'avoir des gens comme ça autour de moi.

Quand je vois quelqu'un comme Karen.... Elle a gravi les échelons dans cette entreprise tout en me laissant une place pour évoluer à mon tour et elle est prête à m'aider dans cette démarche, je lui suis vraiment reconnaissante.

EI : Ce que je trouve particulièrement marquant chez toutes les femmes à la tête de WPP, c'est qu'elles restent des personnes et qu'elles n'ont pas peur d'être elles-mêmes. Elles n'essayent pas d'entrer dans un moule. Pour moi, voir Karen, une mère célibataire, à un poste aussi élevé, c'est incroyable, car je suis moi-même mère célibataire. Mais il y a très peu de femmes célibataires dans notre secteur qui peuvent servir de modèle. J'étais ravie de voir ça quand j'ai rejoint l'entreprise.

MD : Je pense que c'est la personnalité de chacune qui m'a vraiment plu, de savoir qu'il n'y a pas un type de femme unique auquel il faut se conformer pour réussir.

Les derniers événements WPP Roots que j'ai aidés à organiser, tant au Royaume-Uni qu'aux États-Unis, parlaient du fait d'avoir à se cacher sur son lieu de travail et je voulais savoir s'il y a des choses de vous-même que vous avez l'impression de devoir cacher lorsque vous êtes au travail ?

EI : Je n'ai pas l'impression, et je pense que c'est ce que j'aime le plus dans mon poste et dans l'entreprise pour laquelle je travaille. La culture de l'entreprise me permet de rester moi-même au travail. Mais c'est certainement avec l'expérience et l'évolution de ma carrière que j'ai gagné en confiance.

Chez MediaCom, les expériences et les parcours sont très variés au sein de notre équipe. Même concernant l'âge, par exemple, les membres de notre équipe ont de dix-sept ans à plus de soixante ans. Je m'intéresse beaucoup aux gens et à leur parcours et j'adore les écouter et apprendre d'eux.

Parfois, on ne voit pas très bien les parallèles ou les opportunités qui peuvent en découler, et je pense qu'il est important de rester fidèle à son histoire autant que possible

Je pense qu'avoir à cacher des choses de soi au travail peut avoir un impact négatif sur la productivité et nous empêcher d'exploiter tout notre potentiel, car on est trop préoccupé par autre chose. C'est une question très importante, toutefois, et nous devrions en discuter collectivement et la mettre plus en lumière. C'est important d'avoir des effectifs heureux qui se sentent suffisamment à l'aise pour être eux-mêmes au travail. Des effectifs heureux, ce sont des effectifs productifs !

MD : L'un des avantages du fonctionnement du programme de formation complémentaire de WPP, c'est que dès le départ, il fait sentir aux participants qu'ils ont été choisis pour leurs différences, et non parce qu'ils correspondent à un moule particulier.

Je suis encouragée tous les jours par les personnes avec qui je travaille à parler davantage de ma culture, et je sais qu'elles sont vraiment intéressées et que je peux avoir des conversations plus ouvertes avec elles. J'essaie au maximum de porter des vêtements qui me plaisent et aussi de partager mon histoire et mon parcours avec les autres. Parfois, on ne voit pas très bien les parallèles ou les opportunités qui peuvent en découler, et je pense qu'il est important de rester fidèle à son histoire autant que possible.

La Journée internationale des droits des femmes est importante car...

EI : …l'égalité n'est pas un fait pour l'instant et il est important qu'elle le soit. La Journée internationale des droits de la femme sera toujours importante tant que nous n'aurons pas obtenu une véritable égalité en termes de santé, d'éducation sur le lieu de travail... de tout. Nous en sommes encore très loin et c'est pour cela qu'il ne faut continuer de faire pression.

MD : … il faut que les femmes soient mises en avant jusqu'à ce que ce soit la norme de les inclure et de leur donner la parole.

 

Découvrez en plus sur #EachforEqual dans notre série d'entretiens

published on

06 March 2020

Related Topics

Diversity & inclusion Future of work Workplaces
Close message

Privacy Policy

We have updated our Privacy Notice for this website. Please review our Privacy Policy.

Go to Privacy Policy